Pistes cyclables

La Ville de L'Ancienne-Lorette compte 5 kilomètres de pistes cyclables et de corridors.

La Ville de L’Ancienne-Lorette compte 5 kilomètres de pistes cyclables et de corridors pour les amateurs de vélo et de patin à roues alignées.

Deux pistes cyclables sillonnent la Ville de L’Ancienne-Lorette :

  • Parc de la RivièreCette piste cyclable permet d’explorer la nature à travers le Parc.
  • Lorettaine : Cette piste cyclable débute sur l’avenue Chauveau, puis emprunte les rues Benjamin-Sulte, Turmel et Saint-Paul.

Sécurité à vélo

Pour une balade agréable en toute sécurité, consultez le Guide de sécurité à vélo. Pratique, il rappelle les règlements de la route et dispense une foule de conseils utiles.

Courtoisie et partage de la route

Lorsque le beau temps s’installe, la collaboration des cyclistes, piétons et automobilistes est sollicitée afin de rendre la route et les pistes cyclables sécuritaires et conviviales pour tous. Pour un partage de la route sûr et harmonieux, les utilisateurs sont invités à faire preuve de vigilance et de courtoisie en tout temps.

Règles pour les cyclistes

  • Respecter la signalisation
  • Respecter les panneaux et les feux de circulation en tout temps, même lors d’un virage à droite au feu rouge : même si la voie est libre, le feu rouge et le panneau d’arrêt exigent une immobilisation complète. Il faut attendre que le feu passe au vert avant de repartir.
  • Céder le passage aux véhicules et autres cyclistes qui ont la priorité à une intersection.
  • Céder le passage aux piétons qui s’engagent ou qui manifestent leur intention de s’engager dans une intersection.
  • S’immobiliser, accorder la priorité aux piétons et circuler à une vitesse raisonnable et prudente lorsque le cycliste traverse à vélo sur un feu piéton.
  • Circuler aussi près que possible du côté droit de la chaussée. Le cycliste peut quitter sa position pour effectuer un virage à gauche ou en cas de nécessité.
  • Signaler ses intentions d’une façon continue et sur une distance suffisante pour être bien vu par les autres usagers.
  • Circuler à la file quand on roule en groupe :
    • le groupe peut être formé d’un maximum de 15 cyclistes ;
    • s’il y a plus de 15 cyclistes, il faut former un autre groupe ;
    • gardez une marge de sécurité d’au moins 1 mètre entre vous et davantage dans une pente descendante.
  • Rouler dans le sens de la circulation – sauf si une signalisation autorise le contresens à vélo ou en cas de nécessité.
  • Roulez en ligne droite.
  • S’il y a plus d’une voie, roulez dans celle de droite.
  • S’assurer de toujours être bien visible sur la route (réflecteurs et bandes réfléchissantes sur le vélo, vêtements de couleurs claires le soir, etc.)
  • Soyez particulièrement attentifs aux conducteurs qui sortent de leur entrée ou d’un stationnement. Ils pourraient ne pas vous voir venir
  • Soyez vigilant lorsque vous devez rouler à côté d’un véhicule arrêté ; les occupants peuvent ouvrir leur portière à tout moment.
  • Privilégiez toujours la circulation dans les pistes ou les bandes cyclables d’abord.
  • Ne circulez pas dans les angles morts des véhicules.
  • Les cyclistes sont soumis au Code de la sécurité routière (SAAQ), comme les automobilistes.

Interdictions 

  • Circuler sur le trottoir – sauf en cas de nécessité ou si la signalisation l’y oblige ou le permet. Il devra alors circuler à basse vitesse et accorder la priorité de passage aux piétons.
  • Circuler sur les autoroutes et leurs voies d’accès.
  • Circuler avec les facultés affaiblies (alcool ou drogue).
  • Circuler en sens inverse de la circulation – sauf si la signalisation autorise le contresens à vélo ou en cas de nécessité.
  • Circuler en portant un ou des écouteurs.
  • Rouler en manipulant un appareil électronique portatif (ex. : cellulaire), qu’il soit ou non tenu en main.
  • Circuler entre 2 rangées de véhicules en mouvement, à moins que les véhicules se trouvant dans la rangée à la droite du cycliste circulent sur une voie réservée à l’exécution d’un virage à droite.
  • Circuler avec un vélo ayant un système de freinage défectueux.
  • Transporter un passager, sauf si un siège est prévu à cet effet.

Le casque : une armure pour votre tête

Le casque de vélo est essentiel pour éviter le pire. Son efficacité est prouvée.

En cas de chute :

  • il absorbe les chocs ;
  • il répartit l’impact sur une plus grande surface.

Portez le casque et attachez-le, même pour faire de courtes distances. Si le casque n’est pas attaché, vous le perdrez et vous n’aurez plus aucune protection en cas de chute.

Comment porter correctement son casque ?

 

À vélo, êtes-vous à l’abri des contraventions ?

INSPQ – La sécurité des cyclistes : importance du casque de vélo et pertinence de le rendre obligatoire au Québec