Nouvelles

L’approche « Procédure Sainte-Foy » :Une solution de plus vers l’amélioration du climat sonore lié au passage d’hélicoptères

Le bruit occasionné par les hélicoptères survolant les quartiers résidentiels de la ville de L’Ancienne-Lorette est un sujet de discussions et de préoccupations depuis plusieurs années.

La présence d’un aéroport international comme voisin immédiat fait en sorte que le bruit des avions fait partie du paysage sonore quotidien des citoyens, et plusieurs l’acceptent assez bien. Cependant, le bruit des hélicoptères qui survolent les quartiers résidentiels à l’arrivée ou au départ de l’aéroport peut s’avérer plus incommodant.

Au cours des dernières années, de nombreuses démarches ont été effectuées par la Ville de L’Ancienne-Lorette auprès des autorités aéroportuaires et des locataires de l’aéroport. Celles-ci ont mené à la mise en place de mesures de mitigation du bruit, dont certaines ont donné de bons résultats.

Aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer la mise en place d’un nouveau corridor aérien (ou approche), nommé Procédure Sainte-Foy, que les pilotes d’hélicoptères devront désormais prioriser lors de l’atterrissage ou le décollage de l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec (YQB).

Cette approche, située dans le prolongement de la piste 11-29 de l’aéroport,  permettra de réduire le nombre d’hélicoptères survolant les quartiers résidentiels, et donc de minimiser l’impact pour leurs résidents.



La Procédure Sainte-Foy en un coup d’œil :

  • Une diminution du bruit dans les quartiers résidentiels.
  • Un déplacement du trafic aérien vers des zones inhabitées ou peu habitées.
  • Une solution mise de l’avant dès maintenant!

Pour des raisons de sécurité aérienne, la Procédure Sainte-Foy ne peut être utilisée si un avion utilise la piste 11-29, afin d’éviter les collisions. C’est pourquoi l’approche « du chemin de fer » et, dans une moindre mesure, l’approche « de l’église » seront empruntées à l’occasion.

La Procédure Sainte-Foy est déjà implantée localement par NAV Canada et utilisée par les pilotes des vols touristiques et des écoles de pilotage; elle sera ajoutée aux publications nationales de NAV Canada au cours de l’automne.

Cette approche a pu être mise en place grâce à une concertation efficace entre tous les intervenants, soit NAV Canada, YQB, Go-Hélico, Capitale Hélicoptère et la Ville de L’Ancienne-Lorette.
 
Situations d’urgence : rapidité et sécurité avant tout!
Il faut se rappeler que les pistes de l’aéroport sont utilisées lors de situations d’urgence et d’opérations de sauvetage. Dans ce cas, les hélicoptères et aéronefs de la Sûreté du Québec, de la Garde  côtière, des Forces armées et du Service aérien gouvernemental priorisent la rapidité d’interventions. Il est alors possible que les normes concernant les approches, l’altitude minimale et les horaires de vols ne soient pas nécessairement suivies.
 
Consultez notre site Web pour plus d’informations sur le climat sonore lié aux hélicoptères :  Climat sonore | Ville de L’Ancienne-Lorette (lancienne-lorette.org)