Nouvelles

IMPORTANT | Pape François au Québec : entraves routières majeures le 27 juillet

Le mercredi 27 juillet, l’arrivée du pape François au Québec entraînera des entraves majeures à la circulation.



(Source : Ville de Québec)

MODIFICATION À LA CIRCULATION – 27 JUILLET 
Des fermetures de rues sont à prévoir lors du passage du pape à Québec, d’où l’importance de planifier vos déplacements sur le territoire de la ville de L’Ancienne-Lorette et de la ville de Québec.

Le mercredi 27 juillet, en après-midi, la circulation automobile sera interrompue sur le trajet du convoi entre l’aéroport international Jean-Lesage de Québec et la Citadelle de Québec pendant environ deux heures. Les citoyens sont invités privilégier le transport en commun pour se rendre à proximité de ces sites.

Les citoyens devant se rendre à l’aéroport pour prendre un vol devront prévoir leurs déplacements pour arriver avant l’interruption de la circulation, soit au plus tard à 14 h. Plus de détails sur le site aeroportdequebec.com/fr.

Selon l’heure d’atterrissage, il est raisonnable de croire que la fermeture devrait débuter à 14 h. La réouverture des rues se fera quant à elle graduellement dans les minutes suivants le passage du convoi.

ROUTE DE L’AÉROPORT
Sera fermée à la circulation automobile, possiblement entre 14 h et 16 h, entre le boulevard Wilfrid-Hamel et l’avenue Chauveau. 

Durant cette période, il sera impossible de circuler en véhicule, peu importe la raison (accès aux résidences, accès à l’aéroport, accès aux commerces, etc.). L’accès aux piétons sera possible en tout temps.

TERRITOIRE DE L’ANCIENNE-LORETTE 
Circulation locale seulement, de 14 h à 16 h.

RECOMMANDATIONS AUX CITOYENS 
Évitez le secteur de l’aéroport.
Prévoyez vos déplacements.
Privilégiez le transport en commun.

RESTEZ INFORMÉS 
Pour obtenir de l’information sur la visite papale à Québec, les citoyens sont invités à consulter le site visitepapale.ca.

Pendant l’événement, la Ville de Québec communiquera l’état de la circulation sur son réseau routier par l’entremise du compte Twitter du Service de police et le compte Facebook de la Sécurité publique de la Ville de Québec et par des panneaux à messages variables installés sur le territoire.