Nouvelles

Consignes de sécurité pour les enfants

VIGILANCE DES PARENTS ET DES ENFANTS DE L’ANCIENNE-LORETTE

Dans les derniers jours, il a été rapporté aux autorités policières que des individus louches (à bord de véhicules) pouvaient rôder à proximité d’enfants dans les villes de L’Ancienne-Lorette et de Québec.

Aussi, voici un rappel des principales consignes de sécurité du Service de police afin d’éveiller la vigilance de votre enfant. L’objectif n’étant pas de lui faire peur ou de le rendre méfiant de tous les gens inconnus, il est important de l’écouter et de le rassurer calmement s’il se montre sensible ou anxieux par rapport à cette situation. Il faut simplement le préparer à toute éventualité, selon le jugement des parents.

CONSIGNES DE SÉCURITÉ POUR LES ENFANTS

  • Si un étranger aborde l’enfant, ce dernier doit garder une distance avec l’étranger, refuser de lui parler, ne pas répondre à ses questions, ne pas s’arrêter de marcher, poursuivre son chemin et rester bien à la vue, ou s’il se sent menacé, entrer dans un commerce s’il le peut (dépanneur, épicerie, pharmacie, restaurant, etc.).
  • Éviter de marcher seul dans la rue (marcher avec des amis) et aller dans les endroits où il y a plusieurs autres enfants.
  • Si l’enfant est agrippé par un inconnu, il doit crier le plus fort possible qu’il ne connaît pas cette personne et se débattre de toutes ses forces.
  • L’enfant doit regarder la personne inconnue qui le suit ou l’agrippe directement dans les yeux.
    (cela lui permet de « photographier » la personne dans sa mémoire et de mieux se rappeler son visage et les particularités).
  • L’enfant ne doit jamais dire son nom à un inconnu (pour ne pas créer de lien de confiance).
  • Il ne faut jamais accepter de cadeau d’un inconnu, sous quelque forme que ce soit
    (bonbons, jouets, animal, boisson, cigarette, etc.).
  • Il ne faut jamais aider un étranger à chercher son animal perdu. Il faut s’éloigner rapidement de cette personne et rester bien à la vue des gens.
  • Ne jamais monter dans le véhicule d’un étranger, peu importe la raison.
  • Il faut aviser le plus rapidement possible un adulte de confiance, un parent, un surveillant ou un brigadier de toute situation suspecte de ce genre (contact direct ou rôdeur remarqué).
  • Si l’enfant se sent en danger, s’il est perdu ou si lui ou son ami a vécu quelque chose d’anormal (comme ce qui est mentionné plus haut), il doit retourner le plus rapidement possible chez lui, ou s’il est trop loin, aller chez des amis, dans une maison où l’affiche « Parents-secours » est visible dans la fenêtre ou dans un endroit public, par exemple un commerce (épicerie, pharmacie, dépanneur, restaurant, etc.).

Toute information pertinente doit être rapportée à la police en composant ces numéros (les appels sont traités de manière confidentielle) :

  • 911 pour une intervention immédiate
  • 418 641-AGIR (2447) pour les informations qui ne sont pas urgentes